Femmes en marche pour l'égalité
Solidaires contre l'austérité

Le Collectif 8 mars, regroupant les organisations syndicales et les groupes autonomes des femmes, choisit le slogan et l'illustration. Cette année, l'artiste a utilisé une technique de collage qui reconstruit des personnages selon l’inspiration cubiste. Le résultat est pour le moins déstabilisant. C’est le reflet du contexte actuel vécu par les femmes, et c’est ainsi que le Collectif l’interprète :

« Chaque fois que l’égalité entre les femmes et les hommes est menacée, c’est la force du nombre et la solidarité qui permettent aux femmes de faire des gains et de maintenir leurs acquis.

Les ciseaux représentent les coupes du gouvernement du Québec, tant dans les services publics que dans les programmes sociaux. Or, les femmes sont majoritairement les travailleuses et les usagères de ces services et programmes. C’est pourquoi les mesures d’austérité les touchent directement à plus d’un titre.

Par le « bâton de parole1 », les femmes s’opposent à l’action gouvernementale qui saccage tous les gains obtenus par leurs luttes.

Ce bâton de parole est renforcé par les valeurs de la Marche mondiale des femmes (MMF) :  égalité, solidarité, liberté, justice et paix. En cette années d'action de la MMF, les femmes sont en marche, s'imposent et résistent! »

 

1. Issu d’une tradition autochtone, le bâton de parole régule la prise de parole dans un groupe. La personne qui prend le bâton demande l'écoute, l'attention et le respect de toutes et tous. Lorsque la personne a terminé, elle passe le bâton à une autre personne pour poursuivre l’échange.

Voir les activités 8 mars 2015 en régions >>

 

 

 

8 mars 2015

 

Droits : Le Collectif 8 mars,
Huguette Latulippe/Promotion inc. 
Illustration : Virginie Egger

 

 

   À télécharger  :

 

© Notes complètes sur les droits d'utilisation des illustrations >>