- Retour

Élections scolaires 2014

Choisir l’éducation plutôt que le cynisme!

La Confédération des syndicats nationaux (CSN) invite ses membres et la population québécoise à voter massivement le 2 novembre prochain aux élections scolaires, qui auront lieu pour la première fois en sept ans. Le scrutin sera marqué par un changement important, puisque les présidents des commissions scolaires seront élus au suffrage universel. La CSN appelle la population à choisir l'éducation, l'engagement civique et la démocratie.

« Ne cédons pas au cynisme ambiant, protégeons la démocratie scolaire et rendons-nous massivement aux urnes, lance d'entrée de jeu Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN et responsable du dossier de l'éducation. Pour la CSN, il faut redonner un nouveau souffle aux commissions scolaires, procéder à leur modernisation pour qu'elles relèvent les défis du 21e siècle. Et nous devons tous exercer ce droit de vote important. » Les propos du ministre Bolduc, voulant que le taux de participation au vote du 2 novembre déterminera l'avenir des commissions scolaires, sont inadmissibles. « Le ministre de l'Éducation et la CAQ appelleront-ils à abolir des municipalités si le taux de votation est faible, lors des prochaines élections municipales ? », a renchéri la vice-présidente.

Les commissions scolaires jouent un rôle de premier plan pour offrir des services éducatifs de qualité et équivalents sur l'ensemble du territoire québécois, en plus d'offrir des services administratifs aux établissements scolaires. Ce sont des acteurs essentiels, au service de la population et qui assurent une voix aux parents au sein du processus décisionnel. La CSN souhaite la fin des compressions dans le milieu scolaire pour permettre aux commissions scolaires de mieux jouer leur rôle au Québec, d'assurer la qualité de l'enseignement, de l'entretien et des services administratifs et des services spécialisés partout sur le territoire québécois.

« C'est aussi pour cela qu'il faut aller voter le 2 novembre prochain ! Pour marquer notre opposition à l'austérité qui aveugle ce gouvernement », martèle, en conclusion, Véronique De Sève, vice-présidente de la CSN.

À propos de la CSN
La Confédération des syndicats nationaux (CSN) regroupe plus de 325 000 travailleuses et travailleurs réunis sur une base sectorielle ou professionnelle dans huit fédérations ainsi que sur une base régionale dans treize conseils centraux, principalement sur le territoire du Québec.



Date : 31 octobre 2014
Source : Confédération des syndicats nationaux (CSN)
Renseignements: Noémi Desrochers
Communications - CSN
514 216-1825
noemi.desrochers@csn.qc.ca
<< Retour