La CSN est en campagne sur l’enjeu des finances publiques

Les dernières nouvelles

Grande manifestation

Pour un budget équitable

12 mars 2011 - Plus de 55 000 personnes ont répondu à l'appel à manifester de l'Alliance sociale et de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Elles ont exigé du gouvernement Charest un changement de cap radical en matière budgétaire.

Lire le communiqué >>

Manifestation nationale
Pour un budget équitable

En colère contre le budget déposé l’an dernier par le gouvernement Charest, 55 000 manifestants se sont déplacés à l’appel de l’Alliance sociale et de la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics. Les représentants de l’Alliance et de la Coalition ont réclamé un changement de cap dans le prochain budget. Sur le thème Un budget équitable : Une question de choix, ils ont demandé au gouvernement de revoir son échéancier de retour à l’équilibre budgétaire.

 

Un budget équitable
Une question de Choix !

Le 12 mars prochain l’Alliance sociale et la Coalition opposée à la tarification et à la privatisation des services publics organisent une grande manifestation nationale dans les rues de Montréal. Tout le monde est invité à venir manifester pour exiger un changement de cap de la part du gouvernement dans le prochain budget du Québec. Partager cette vidéo en grand nombre!

Autres voix, autres choix
Le privé en santé

La deuxième assemblée publique de la série Économie : autres voix, autres choix a eu lieu le 24 novembre sur le thème des services publics. Voici une vidéo du conférencier Damien Contandriopoulos, professeur à l'Université de Montréal, qui nous parle des coûts du système de santé au Québec et au Canada.

Toutes les capsules et les vidéos >>

Fiches de la CSN sur les finances publiques

 

Fiche 12 • Budget du Québec 2010

Une rupture du pacte social

Le budget du Québec, déposé le 30 mars dernier, répond davantage au programme des lucides qu’aux valeurs et aux choix de société des Québécoises et des Québécois. Le gouvernement fait reposer le fardeau sur la classe moyenne. Loin d’un « parti pris pour le bien commun », c’est la majorité des contribuables qui risque de crouler sous des mesures hautement régressives. C’est un lourd prix à payer pour son refus entêté de revoir la progressivité du système fiscal.  Télécharger le PDF >>


Pour consulter toutes les fiches >>