Une stratégie industrielle, pourquoi ?

Certains affirment que nous vivons dans une économie postindustrielle axée sur les services et que le secteur manufacturier n’a plus l’importance qu’il avait auparavant.
 
Dans cette optique, les services à haute valeur ajoutée qui sont au cœur de l’économie du savoir (la finance, les groupes de consultation, les technologies de l’information et de la communication, la recherche et développement, l’ingénierie et le design) auraient remplacé le secteur manufacturier comme moteurs de croissance économique.
 
Désormais, le manufacturier serait même une activité bas de gamme que les pays industrialisés devraient laisser, pour l’essentiel, aux pays émergents. Disons-le tout net, cette vision des choses est erronée, déconnectée de la réalité des économies industrialisées qui connaissent le plus de succès. Le secteur manufacturier n’est pas chose du passé et demeure très important pour la croissance et le développement d’une économie nationale.
 
Depuis plusieurs années maintenant, le secteur manufacturier québécois connaît des difficultés. Les gouvernements, particulièrement celui du Québec, ont adopté nombre de mesures au fil des budgets afin de pallier les problèmes les plus urgents. Toutefois, une accumulation de mesures ne fait pas une stratégie de développement industriel. La CSN croit qu’il est grand temps qu’ils assument pleinement leurs responsabilités à l’égard du développement industriel et proposent des stratégies et des politiques proactives.

 

Ressources en ligne

 
Stratégie industrielle