Négocier les conditions de travail,
une question de respect

La CSN, ce sont plus de 325 000 travailleuses et travailleurs répartis dans près de 2000 syndicats œuvrant dans quelque 5000 lieux de travail. À la CSN, chaque syndicat détient son certificat d’accréditation et il est maître de sa vie syndicale. Cela signifie entre autres que chacun d'entre eux contrôle la négociation de sa convention collective et détermine les moyens à mettre en œuvre pour atteindre ses objectifs de négociation. Ce sont les syndiqué-es, réunis en assemblée générale, qui décident des orientations à prendre en matière de négociation et d’actions syndicales.

De plus, dans un même secteur d’activité, les syndicats peuvent décider de coordonner leurs négociations et ainsi harmoniser les demandes qu’ils déposeront aux employeurs. Dans le secteur public, des mécanismes spécifiques de coordination des négociations existent depuis très longtemps. D’autres groupes à la CSN choisissent aussi de structurer ainsi leurs négociations, tels le secteur hôtelier, celui de l’alimentation ou encore celui des centres de la petite enfance.

Dans une organisation comme la CSN, ce sont plusieurs syndicats qui, chaque année, doivent renouveler leur convention collective. Pour la très grande majorité de ceux-ci, leur négociation se conclura sans avoir à exercer de moyens de pression. Un syndicat qui doit utiliser des moyens de pression pour mener à bien sa négociation recevra un appui indéfectible de la CSN.

Vous trouverez, entre autres, dans les onglets se retrouvant sur cette page des informations portant sur les diverses négociations ou les conflits en cours.

Consultez la liste des conflits en cours »